Des médicaments du Nord testés dans les pays du Sud: la dangereuse délocalisation des essais cliniques


pays du Sud

D’un côté l’Égypte, qui accueille à bras ouverts les labos étrangers et permet ainsi à sa population malade d’espérer un traitement normalement hors de portée. De l’autre les industriels profitent du manquement de procédures de validation éthique des protocoles expérimentaux pour gagner un temps précieux.


Économies, gain de temps… Les fabricants de médicaments délocalisent toujours plus leurs tests vers des pays pauvres. Certaines pratiques sont problématiques, estime l’organisation Public Eye. En Égypte, les deux géants suisses Roche et Novartis représentent à eux deux près de la moitié des essais qui s’y déroulent.

Impossible d’envisager la commercialisation d’un médicament sans l’avoir testé chez l’homme au préalable. Historiquement réalisés dans les pays occidentaux, les essais cliniques sont toutefois de plus en plus délocalisés dans des pays aux revenus plus modestes tels que l’Égypte, l’Inde ou l’Ukraine.

La suite ici : Des médicaments du Nord testés dans les pays du Sud: la dangereuse délocalisation des essais cliniques – Le Temps

8.12.16



Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.