Quelle est la meilleure réponse à l’ubérisation? Les collectifs!



Les algorithmes sont devenus nos patrons, nos nouveaux collègues de travail, non sans créer de nouvelles tensions dans les rapports de travail…

On peut s’en prendre aux algorithmes ou aux limites de l’économie collaborative (voire notre dossier). Mais sont-ils les seuls en cause ? Aux récents Etats généraux de la révolution numérique, Noémie de Grenier, de la coopérative d’activité Coopaname, rappelait que pour répondre à l’individualisation de la société que nous proposent les entreprises algorithmiques – les entreprises du travail à la demande comme Uber ou Take eat easy, ces entreprises de la Gig Economy, cette économie des petits boulots -, il existe déjà des réponses basées sur la solidarité.

La suite ici : Quelle est la meilleure réponse à l’ubérisation ? Les collectifs ! « InternetActu.net

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.