Méthode électrique: pêches barbares


pêches barbares

Cette façon de pêcher est tellement destructrice qu’elle est interdite partout dans le monde (même en Chine, depuis 2000), au même titre que la pêche par explosif ou par empoisonnement. L’Europe fait cavalier à part.


La pêche électrique assomme les poissons et crustacés qui remontent alors à la surface et se font attraper dans les filets. « Assommer » doit être pris dans son sens le plus violent. De nombreux poissons sont brisés et écorchés. Mais ce n’est pas encore le plus grave. Cette pêche nettoie parfaitement les fonds marins.

Dans toute technique prédatrice traditionnelle, la proie a toujours sa chance, même si elle est faible. Avec la pêche électrique, l’organisme marin n’en a plus aucune. On est sorti de la prédation pour passer à l’extermination.


La suite ici : Méthode électrique : pêches barbares

12.01.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.