Les derniers mois inutiles du gouvernement Michel


gouvernement Michel

Le gouvernement Michel semble gaspiller le momentum permettant une entrée en bourse de Belfius dans des conditions favorables, ce qui risque de laisser le CD&V et l’ensemble des partis au gouvernement les mains vides.


L’accord pascal élaboré par le Premier ministre Charles Michel (MR) se résume à un pacte de non-agression conclu au sein du gouvernement fédéral. On peut en effet se demander si le gouvernement prendra encore des décisions, puisque le politique se met en mode « campagne électorale ». Le risque est réel que les prochains mois soient des mois perdus pour l’équipe Michel.

« L’accord pascal n’était guère plus qu’un accord pour mettre fin aux disputes au sein du gouvernement », entend-on dans les couloirs du gouvernement. Il importait en effet pour le Premier ministre de faire comprendre que son gouvernement a bien l’intention d’aller au bout de la législature. « Donc on continue, mais combien de temps Michel tiendra-t-il le coup ? » préviennent certains.


La suite ici : Les derniers mois inutiles du gouvernement Michel – DaarDaar

18.04.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.