« Monnaie pleine » : un référendum en Suisse pour brider la finance



En 1891, après beaucoup d’autres pays, les citoyens suisses votaient pour donner à une banque centrale unique le monopole de l’émission de moyens de paiement, et mettre ainsi fin à l’émission anarchique de billets par les banques commerciales, cause de faillites bancaires, de désastres économiques et de misère sociale et individuelle.  Bien entendu, comme partout, les banques ont contourné l’obstacle en émettant des dépôts à vue par le biais du crédit bancaire, et ont repris le contrôle quasi complet de l’offre de monnaie avec toujours les mêmes conséquences : spéculation, inflation, déflation, crises, chômage…

Pour les Suisses, à la suite de la crise de 2008, l’intervention massive de l’Etat fédéral pour éviter l’effondrement conjoint du système bancaire et de l’ensemble de l’économie a été le coup de trop. C’est ainsi qu’exerçant leur droit d’initiative, plus de 100 000 Suisses proposent à leurs concitoyens de « revoter » la suppression du pouvoir de création monétaire des banques, comme leurs aïeux l’avaient osé. Il s’agirait de sortir les dépôts à vue du bilan des banques et de traiter cette « monnaie électronique » comme le sont aujourd’hui les billets.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/01/15/monnaie-pleine-un-referendum-en-suisse-pour-brider-la-finance_4848027_3234.html#23XGW3aq8f1Guef8.99

La suite ici : « Monnaie pleine » : un référendum en Suisse pour brider la finance

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.