Mr De Wever vous êtes un sacré farceur et un sacré menteur


sacré menteur

« Ce qui se passe dans la partie francophone du pays, ce n’est pas mon problème ». Formellement, il n’y a rien à reprocher à ce nationaliste assumé, tout entier consacré « aux six millions de Flamands qui sont ma communauté de destin ». « Rien », vraiment, Mr De Wever ?


En toute humilité, je crois que Bart De Wever vient de donner la plus belle, la plus forte, la plus éclairante de ses interviews.

Et ce n’est pas peu dire venant d’un homme politique qui, pardonnez-moi l’expression en ces temps de délires meurtriers, tire sur tout ce qui bouge et prend systématiquement le contrepied non seulement de ses ennemis (ce qui est tout à fait normal) mais aussi (ce qui est moins courant) de ses prétendus amis avec lesquels il gouverne le pays… de l’extérieur. Car enfin, voilà près de deux ans que l’on sait qu’il y a deux Premiers ministres dans ce pays, l’un siégeant rue de la Loi à Bruxelles, l’autre à l’Hôtel de ville d’Anvers. Et l’Histoire un jour montrera évidemment que le… premier danse comme l’autre siffle. Mais ce n’est pas le propos.

La suite ici : Mr De Wever vous êtes un sacré farceur et un sacré menteur – Belgique – LeVif.be

18 06 16

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.