Nationalistes, identitaires et … climato-sceptiques ?







Dans un contexte de progression de l’ensemble des partis nationalistes dans le monde, il est légitime de se questionner sur leurs visions de la protection de l’environnement. Nous savons déjà que Donald Trump est un climato-sceptique notoire, mais quel est le programme des grands partis nationalistes européens sur le sujet ?



Les images de la forêt amazonienne en train de se consumer ont fait le tour du monde en quelques jours. Au-delà des émotions provoquées par cette vision, les réactions et les discours du président du Brésil, Jair Bolsonaro, sur l’environnement choquent. D’une part, parce qu’il considère que la protection de l’environnement est un frein au développement économique de son pays et donc préfère soutenir l’économie même si cela se fait au détriment de la planète. D’autre part, parce qu’il considère que toute contrainte internationale pour faire cesser les incendies est une atteinte à la souveraineté du Brésil, puisqu’elle constituerait une ingérence dans les affaires internes d’un État.

Les partis nationalistes-identitaires peuvent être classifiés en trois catégories : des partis ouvertement climato-sceptiques, des partis neutres et des partis pro-préservation du climat. Au-delà des discours, leurs positions sur le sujet se retrouvent dans leurs votes au Parlement européen. Ils prennent généralement toujours position contre les propositions du Parlement européen en matière environnementale.

La suite ici : http://egalites.blogs.liberation.fr/2019/09/04/nationalistes-identitaires-et-climatico-sceptiques/

10.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.