«Nazisme et communisme: quand le Parlement européen revisite l’Histoire et joue avec le feu»



 Les députés européens croient-ils qu’un agresseur génocidaire, fondé sur le racisme biologique et l’antisémitisme éradicateur soit équivalent à l’URSS et aux régimes et partis se réclamant du communisme ?








Le 19 septembre dernier, le Parlement européen a voté à une large majorité – de l’extrême droite au centre gauche et aux Verts – une résolution  dont se dégagent trois idées-forces :

1. La Deuxième Guerre mondiale a eu pour déclencheur le Pacte germano-soviétique, autrement dit les responsabilités sont partagées entre Hitler et Staline.

2. Leurs régimes totalitaires, communiste et nazi, doivent être également assimilés et condamnés.

3. Les symboles « totalitaires » persistent en Europe, mais heureusement plusieurs pays ont interdit les partis et les symboles communistes.

La suite ici  : «Nazisme et communisme: quand le Parlement européen revisite l’Histoire et joue avec le feu»

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.