« No Billag », un enjeu majeur pour les membres de l’Union européenne de radio-télévision


radio-télévision

Dans un monde actuellement marqué par l’essor effrayant des « fausses nouvelles », les médias de service public jouent un rôle majeur pour délivrer des informations dignes de confiance. Cet aspect, essentiel au maintien de démocraties solides, est plus important que jamais.


Les citoyens suisses sont invités à se rendre aux urnes en mars prochain, afin de décider s’ils souhaitent ou non continuer à s’acquitter de la redevance audiovisuelle. Il s’agit là d’un enjeu majeur, non seulement pour la Suisse, mais pour l’ensemble des membres de l’Union européenne de radio-télévision (UER).

Un oui signerait donc la fin des médias de service public en Suisse, et d’un service public de radio-télévision qui a pour vocation de servir les intérêts des individus en les considérant comme des citoyens plutôt que comme des consommateurs, et à jouer un rôle important dans et pour la société. Les médias de service public s’adressent à tous les citoyens, qu’ils vivent dans de grandes agglomérations ou de petites villes rurales, et ils constituent l’un des fondements d’une société suisse diversifiée et pluraliste.

Les initiants pourraient arguer que ces éléments importent peu, dans un monde où le public a désormais accès à une multitude de médias, à toute heure du jour et de la nuit. Je leur répondrais simplement qu’aujourd’hui plus que jamais, il est primordial que chaque pays possède des médias de service public indépendants et dotés d’un financement qui leur permettent de remplir leur mission. C’est justement parce que nous sommes tous en mesure de faire connaître nos points de vue et opinions et de les diffuser à grande échelle que la confiance dans les médias recule. Or c’est précisément dans des moments comme ceux-ci que le public doit pouvoir se tourner vers des radiodiffuseurs qui sont une source incontournable d’information fiable et indépendante.


La suite ici  : «No Billag», un enjeu majeur pour les membres de l’Union européenne de radio-télévision

5.02.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.