Nordpresse : les articles parodiques sont les nouvelles fake news


Nordpresse

 

 

Où est la fausse nouvelle, où est la parodie ? Y a t-il fondamentalement une différence entre ces deux formats sur le marché de l’information ? On est en droit de se poser la question.

 


Au soir du 17 novembre, alors que les médias répétaient en boucle le chiffre de 282 000 personnes dans les rues, les gilets jaunes étaient désabusés sur Facebook : mais pourquoi personne ne disait-il la vérité ? Ils étaient bien plus que ça, un million, deux millions, peut-être trois millions, pensaient-ils. En l’absence d’organisation centralisée, personne n’avait jugé utile de fournir à la presse une estimation maison. Et les chiffres de la police – forcément mensongers, selon eux – tournaient en boucle sur BFM TV.

Voilà un cas parfait de déséquilibre entre l’offre et la demande sur le marché de l’information : une immense demande pour un article assurant que les gilets jaunes étaient des millions et aucune offre médiatique disponible. Deux sites ont sauté sur l’occasion pour combler ce manque : le site de «réinformation» Wikistrike, qui annonce 1,2 million de gilets jaunes, et le site satirique Nordpresse qui annonce 3 millions de manifestants «selon la police et un comptage indépendant réalisé par satellite». Deux cartons d’audience, avec des dizaines de milliers de partages sur Facebook. Malgré l’ironie du titre («282 000 gilets jaunes selon le gouvernement, 3 millions selon la police»), l’article de Nordpresse a été massivement diffusé au premier degré sur les groupes Facebook de gilets jaunes.

L’âge du Gorafi semble révolu. Ce site qui avait fait les belles heures de l’info parodique sur le web est maintenant rattrapé en audience par Nordpresse, un site aux intentions nettement plus douteuses, alternant articles vraiment parodiques et textes uniquement destinés à piéger les lecteurs les moins attentifs. Inutile de préciser que ce sont souvent les seconds qui rapportent le plus d’audience, et incidemment de revenus publicitaires.

En nombre d’engagements sur les réseaux sociaux (partages, likes, commentaires), Nordpresse fait maintenant jeu égal avec Le Monde, avec 56 fois moins d’abonnés.

La suite ici : Nordpresse : les articles parodiques sont les nouvelles fake news

26.11.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.