Nos ancêtres les syndicalistes



Porté par les grèves et une polarisation de l’opinion publique dont nous avions perdu l’habitude, le débat sur le syndicalisme fait rage aujourd’hui. D’un côté ceux qui le jugent dépassé et anachronique, de l’autre ceux qui l’estiment plus nécessaire que jamais pour défendre les droits des plus faibles. On se déchire comme les membres d’une famille soudain découvrant l’héritage, qu’il s’agisse de dettes ou de richesses.

L’étonnante confrontation menée par Benoît Mathieu et Martin Buxant dans L’Echo du 31 octobre 2015 en donne une fascinante métaphore. Marc Goblet, le radical Secrétaire général de la FGTB, et son frère Jean-Claude Goblet, le chef d’entreprise qui n’hésite pas à qualifier les syndicats de terroristes. Abel et Caïn, les frères séparés par le travail, devenus des ennemis se disputant les faveurs de l’Eternel.

La suite et cet entretien datant de 1983 ici : A ma guise: Nos ancêtres les syndicalistes

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.