Nucléaire iranien: l’indéfendable méthode Trump


nucléaire iranien

 

 

 

Si les sanctions devaient réussir à déstabiliser la République islamique, deux scénarios paraissent se dégager : soit les « durs » l’emporteraient et l’Iran s’enfoncerait dans la nuit d’un régime dictatorial aux abois qui imposerait sa loi par une terreur absolue, soit le pays basculerait dans une effroyable guerre civile.

 


Qui cherche à déstabiliser l’Iran ? Ses ennemis jurés. L’administration Trump, le gouvernement israélien de Netanyahou et l’Arabie saoudite du prince héritier Mohamed Ben Salmane. Le président américain, impatient de détricoter l’héritage de son prédécesseur Barack Obama et soucieux de plaire à ses alliés au Moyen-Orient, avait dénoncé le 8 mai dernier l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 entre Téhéran et les grandes puissances. Ce 7 août, la première vague des sanctions américaines renouvelées contre la République islamique d’Iran entre en vigueur. La seconde, la plus dure – s’attaquant aux ventes de pétrole et de gaz iranien ainsi qu’au secteur bancaire –, débutera le 4 novembre

En Iran, la situation économique, déjà précaire, pâtit de cette conjoncture des plus défavorables. Le rial, la monnaie locale, a perdu les deux tiers de sa valeur face au dollar en six mois. Les manifestations de mécontentement se multiplient et le régime peine à y répondre par des mesures de gestion financière convaincantes. Avec les nouvelles sanctions, qui vont aussi empêcher la plupart des entreprises occidentales d’envisager de faire des affaires en Iran sous peine de se voir elles aussi frappées par la justice américaine, l’Iran risque donc de s’enfoncer dans un chaos inquiétant.

La suite ici :http://plus.lesoir.be/171846/article/2018-08-07/nucleaire-iranien-lindefendable-methode-trump

8.08.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.