« On ne recule plus »: Nicolas Sarkozy, nouveau leader de l’extrême-droite, est officiellement en campagne


recule

Agiter le spectre du recul, c’est alimenter le fantasme du déclin, de la menace et de l’invasion à contenir. C’est présenter un projet en négatif, un projet « contre » le spectre du grand remplacement.


Désormais, Nicolas Sarkozy ne recule plus, il ne reculera plus. Comme le souligne Dominique Albertini dans Libération, « On ne recule plus » est un slogan qui appartient à l’extrême-droite la plus identitaire. C’est une variante du « on est chez nous ».

Cela aussi ne surprendra guère ceux qui voient depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Élysée progresser la « ligne Buisson », théorisant un rapprochement nécessaire entre l’extrême-droite et l’ancien UMP. Mais désormais, le mot d’ordre est clair. Nicolas Sarkozy et les siens ne reculeront plus: ils se compromettront totalement.

La suite ici : « On ne recule plus »: Nicolas Sarkozy, nouveau leader de l’extrême-droite, est officiellement en campagne | Yann Galut

25.08.16

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.