ONU : la Terre sur les épaules






Le sommet des Nations unies sur le climat s’est ouvert avec les absences remarquées de Trump ou encore de Bolsonaro. Face aux efforts à accomplir, le secrétaire général, António Guterres, appelle les pays à arrêter les beaux discours et à prendre «des engagements concrets».



Le niveau d’alerte est monté d’un cran. Il suffit d’observer le secrétaire général des Nations unies se démener et sortir de sa réserve comme aucun de ses prédécesseurs ne l’avait encore fait sur la lutte contre le changement climatique. Depuis un an, António Guterres veut faire du sommet spécial sur l’action climatique, le 23 septembre, un grand moment politique, tel qu’on a pu le vivre lors de la COP 21, à Paris en 2015. Seulement, à la veille de ce grand raout new-yorkais, force est de constater que les jeunes, les enseignants, les salariés descendus dans la rue à travers le monde, vendredi et samedi, marqueront sûrement plus les esprits que les représentants gouvernementaux.

Pourtant adossé à l’assemblée générale des Nations unies, l’événement ne réunira que peu de chefs d’Etat. Emmanuel Macron sera présent et chargé des questions de finances (lire page 8). Mais aucun des dirigeants américain, australien, brésilien, japonais ou même canadien ne sera présent. L’une des raisons de ces absences ? António Guterres n’a autorisé que les pays portant un vrai plan climat ambitieux à prendre la parole lundi. «J’ai dit aux dirigeants de ne pas venir avec des beaux discours, mais avec des engagements concrets, a-t-il expliqué à la presse. Les gens veulent des solutions, des garanties et de l’action.»

Pour essayer de combler le manque flagrant de leadership international, le secrétaire général a décidé de placer très haut la barre dans ses demandes aux Etats : aucune nouvelle centrale à charbon à partir de 2020, se donner les moyens d’atteindre zéro émission nette en 2050, mettre fin aux subventions aux énergies fossiles et publier des plans climat plus ambitieux l’an prochain.

La suite ici : https://www.liberation.fr/planete/2019/09/22/onu-la-terre-sur-les-epaules_1752935

24.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.