Où sont passés les migrants?





 

 

Cela n’aura échappé à personne : la campagne électorale est résolument placée sous le signe de l’écologie, sous la pression principalement des jeunes et de leurs actions pour le climat. On doit s’en réjouir. Mais ce changement de cap illustre aussi la versatilité des priorités médiatiques, lesquelles déterminent de plus en plus les priorités politiques…




 

Le phénomène est aussi vieux que le monde, sans doute. Pas possible de s’apitoyer longtemps sur un même drame, de s’intéresser durablement à un même sujet. La nature humaine est versatile, nous recherchons la distraction plus que l’interrogation. Les êtres vivants dans le milieu naturel se concentrent sur les vrais dangers ; en société, les humains se focalisent sur des leurres. Du moins les pouvoirs qui s’exercent sur eux les leur proposent afin de détourner l’attention des sujets vraiment sensibles. La migration a servi au gouvernement à justifier des mesures sécuritaires et des atteintes aux libertés fondamentales, tout en reléguant dans une pénombre propice à leur avancement des réformes économiques et sociales qui ont considérablement réduit les services publics en nombre et qualité.

Les marches pour le climat n’ont pas interrompu les migrations, lesquelles sont, à leur manière et pour partie, des marches désordonnées à cause du climat. Les jeunes qui défilent sont aussi préoccupés, pourtant, par cette question ; mais il n’en ressort pas grand-chose dans l’accaparement de l’écologie par les partis.

Pourtant, c’est bien sur le pacte pour les migrations que le gouvernement est tombé. La ligne de rupture est là, a-t-on clamé à l’époque. Je n’en ai jamais rien cru ; cette rupture était stratégique, voulue autant par la N-VA que par le MR, histoire de permettre au premier de se montrer intraitable sur la question auprès des électeurs du Vlaams Belang, au second de se refaire une virginité morale – à voir les sondages, le calcul n’était pas si judicieux.

 

La suite icihttps://plus.lesoir.be/220674/article/2019-04-27/ou-sont-passes-les-migrants

30.04.19

 

 

 

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.