Oxfam s’est trompé, les inégalités sont un bienfait pour l’humanité !


Oxfam

 

 

Lundi dernier, les meilleurs économistes de LCI et de BFMTV décryptaient les rapports publiés par Oxfam et Attac, deux officines d’extrême gauche notoirement altermondialistes et anticapitalistes. Ils en ont brillamment démontré l’inanité. Car l’extrême fortune des plus riches milliardaires est naturellement proportionnelle à leur incommensurable génie. En outre, elle bénéficie à (presque) toute l’humanité.

 

 


« Je voudrais pas… », hésite Eric Brunet. « Mais enfin, qui fait ces rapports ? » L’éditorialiste de BFMTV parle du rapport d’Oxfam sur les inégalités dans le monde et de celui d’Attac sur les sociétés du CAC40. Finalement, il n’hésite plus : « Je voudrais quand même… Juste un petit truc parce que ces rapports sortent à un moment précis, la veille de Davos. » C’est déloyal. Pourquoi ne pas les publier la veille du 15 août ? « Depuis ce matin, beaucoup de journalistes et de politiques prennent comme argent comptant (sic) ces rapports, comme s’ils émanaient de quelque autorité économique de premier plan. » Comme si Oxfam était le FMI, Attac la Banque mondiale.

« Oxfam, il faut quand même rappeler que c’est des gens qui mènent la guerre économique. » Horreur ! « La tête de liste de la France insoumise aux européennes, Manon Aubry, c’était la porte-parole d’Oxfam ! » Preuve qu’Oxfam est un repaire de gauchistes. « Il y a Cécile Duflot là-dedans. » Et de khmers verts. « Il s’agit d’officines très à gauche… » Voire de groupuscules très à l’ultragauche. « Ce sont des gens charmants mais qui sont des militants d’extrêm… » Gauche, oui, on a compris.

« Attac également ! » Gauchistes pareillement. « Leur façon de compiler des données est d’ailleurs tout à fait contestables. » On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. « Parce que pour sortir leurs informations sur les vingt-six plus grosses fortunes, ils ont pris des données qui sur le plan statistique sont tout à fait contestables. » En quoi ? Eric Brunet ne le précise pas mais il doit s’agir de données qui sur le plan statistique sont tout à fait d’extrême gauche. « Et ils n’ont qu’un objectif, c’est de montrer que le capitalisme est la pire chose, funeste, maléfique de l’humanité. »Alors qu’il est une bénédiction pour la planète et ses habitants.

La suite ici : Oxfam s’est trompé, les inégalités sont un bienfait pour l’humanité

25.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.