Petite leçon d’histoire pour Donald Trump





La « justification » de Donald Trump pour le retrait des soldats et formateurs américains du nord de la Syrie, ouvrant la voie pour l’invasion turque au pays, était, comme si souvent, erronée. Hormis le fait que cette « justification » en l’an 2019 frôle le ridicule, elle est tout simplement fausse. Les Kurdes ont combattu les nazis et ce, malgré une proposition alléchante que les nazis leur avaient faite.



Dans le cadre de « l’opération Mammouth », Hitler avait promis aux Kurdes un Etat indépendant s’ils se joignaient aux Allemands qui cherchaient à gagner le contrôle sur la région pour s’ouvrir la voie aux champs de pétrole de la région. Au lieu de céder aux chants de sirènes nazis, des milliers de Kurdes ont rejoint les Alliés et, géographie oblige, ralliaient surtout l’armée russe. Si effectivement, les Kurdes n’étaient pas très nombreux en Normandie, c’est qu’ils étaient occupés à combattre les nazis sur le front de l’est.

Voici la liste des unités kurdes ayant combattu les nazis au sein de l’armée britannique :

39e compagnie kurde à Habbaniya
27e compagnie kurde à Majara
41e unité kurde à Karind
33e unité yézide à Karind
1 section de la 39e compagnie kurde à Karind
13e section kurde à Nicosie
44e unité kurde à Nicosie
44e unité kurde à Lakatamia
40e unité kurde à Famagusta

A ces unités kurdes, il convient d’ajouter les milliers et milliers de Kurdes ayant rejoint l’Armée Rouge et, évidemment, de milliers de Kurdes ont laissé leur vie sur le champ de bataille en combattant l’ennemi nazi.

La suite ici : Petite leçon d’histoire pour Donald Trump

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.