Des petits Syriens qui aimeraient bien être des Pokémons


Pokémons

L’Unicef, qui estime que plus de huit millions d’enfants syriens ont été déplacés depuis le début de la guerre, il y a cinq ans, dit qu’un jeune Syrien sur trois n’a jamais connu la paix dans sa courte vie.


Constatant qu’une bonne partie de la planète était obsédée par la recherche, peu importe où, peu importe comment, de Pokémons, des militants syriens ont décidé de détourner le jeu en réalité augmentée pour rappeler que, dans la vraie réalité, des enfants meurent presque tous les jours dans leur pays.

Le Revolutionary Forces of Syria Media Office (RFS), organisation installée en Turquie soutenant l’Armée syrienne libre (ASL) contre le régime de Bachar Al-Assad, a commencé, le 20 juillet, à diffuser sur les réseaux sociaux des images d’enfants syriens tenant des pancartes avec des dessins de Pokémons.

La suite ici : Des petits Syriens qui aimeraient bien être des Pokémons

24.07.16

Istacec

Mots clés :

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.