Pourquoi John Bolton menace-t-il la Cour pénale internationale ?


Bolton

 

Adversaire de longue date de la Cour pénale internationale, John Bolton, le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, incarne la vision unilatérale de son président. L’affront pourrait renforcer la CPI ou précipiter sa fin.

 

 


“Les Etats-Unis utiliseront tous les moyens nécessaires pour protéger nos citoyens et ceux de nos alliés des poursuites de cette cour illégitime”, a promis John Bolton devant la Federalist Society, une organisation conservatrice, lundi 10 septembre à Washington. “Cette cour illégitime” menacée par le conseiller du président américain à la sécurité nationale, c’est la Cour pénale internationale (CPI). La radio publique NPRrappelle que son procureur, Fatou Bensouda, n’exclut pas d’enquêter sur les possibles crimes de guerre commis en Afghanistan où l’armée américaine est présente depuis 2001. Les Etats-Unis pourraient par exemple interdire de séjour les juges de la CPI.

Dans son émission “Newshour”, la BBC a interrogé Oona Hathaway, professeur de droit international. A sa connaissance, c’est “sans précédent” pour un officiel américain de s’en prendre aux membres d’une organisation internationale ne faisant que leur travail. L’universitaire pointe également de ‘”l’ironie” des critiques de M. Bolton, moquant une CPI inefficace tout en la présentant comme une “terrible menace pour la souveraineté américaine”. Mais si la Maison Blanche l’a laissé exprimer ainsi, c’est qu’elle valide sa vision, l’intégrant à sa politique étrangère, prévient Mme Hathaway.

La suite ici  :plomatie. Pourquoi John Bolton menace-t-il la Cour pénale internationale ?

12.09.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.