Pourquoi la guerre est devenue possible avec la Corée du Nord


guerre est devenue possible

Ce qui a changé, c’est d’abord l’élection de Donald Trump, un président aussi ignare en géopolitique qu’impulsif et imprévisible, et la montée en puissance de Xi Jinping, le leader chinois le plus puissant des trente dernières années, devenu numéro un du parti communiste chinois en 2012 et qui s’apprête à se faire couronner pour un second mandat de cinq ans à l’automne.


Une fois de plus, la une du magazine britannique « The Economist » résume à merveille un enjeu complexe. On y voit un « champignon » nucléaire s’élever dans le ciel et former deux visages qui s’observent avec méfiance : le Nord-Coréen Kim Jong-un et l’Américain Donald Trump. Le « champignon », pour sa part, est made in Korea, celle du Nord évidemment, et le fruit de l’esprit insondable de son leader, Kim Jong-un. Au-dessus, trois petits mots : « It could happen », ça pourrait arriver.

De tous les risques d’une planète qui n’en manque pas, celui d’une guerre autour et à cause du nucléaire nord-coréen est aujourd’hui le plus élevé. Pendant longtemps, j’ai été de l’avis, à chaque nouvel essai nucléaire ou lancement de missile balistique nord-coréen, qu’un conflit était impossible, même quand d’autres échafaudaient des scénarios de troisième guerre mondiale.
La suite ici : Pourquoi la guerre est devenue possible avec la Corée du Nord – L’Obs

10.08.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.