Pourquoi le travail est-il devenu absurde ?









Dans son livre, Les nouveaux cobayes : comment les entreprises génèrent précarité et mal-être au travail, le journaliste Dan Lyons(@realdanlyons) se demande pourquoi le travail est devenu aussi absurde. Journaliste, Lyons a été rédacteur en chef de Newsweek dont il a été licencié lorsque le titre a cessé sa publication papier en 2012. Embauché dans une startup, il a fait le récit de cette expérience dans un livre, Disrupted.  Son nouveau livre se veut une suite, une réaction aux centaines de lettres de lecteurs qu’il a reçues, qui se retrouvaient dans la description qu’il faisait de l’absurdité du monde des startups.



Dan Lyons ne mâche pas ses mots. « Pourquoi le lieu de travail est-il devenu un mixte de jardin d’enfants et de centre de tests de personnalité pour scientologue ? » Nos bureaux sont devenus un cabinet de psychologie dirigé par une « bande de charlatans », dont nous sommes les nouveaux cobayes. Et la Silicon Valley est largement responsable de nos malheurs. D’abord parce que « c’est là que sont développées ces méthodes et technologies, c’est là que sont testées bon nombre de ces idées épouvantables qui visent à changer radicalement l’entreprise ».

« Le travail ressemble de plus en plus à une boîte de Skinner », en faisant référence aux chambres de conditionnement visant à altérer le comportement des rats à coups de récompenses et de décharges électriques, disait déjà en 2008 le neuropsychologue Gregory Berns dans le New York Times. Partout, l’implication et la satisfaction sont en bernes. Stress, dépression, burn-out, brown-out, suicides… s’étendent et s’intensifient. L’intimidation, les violences verbales, les menaces, les humiliations, le harcèlement… semblent devenus courants. Le monde du travail est malade. Mais pour Lyons, l’épidémie a un patient zéro : la Silicon Valley !

La suite ici : https://www.lemonde.fr/blog/internetactu/

29.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.