Présidentielle américaine : le Parti démocrate à l’heure du choix




L’enjeu des élections primaires au sein du Parti démocrate américain dépasse largement, cette année, la question des personnalités des candidats et de leurs divergences politiques. Celle ou celui des onze prétendants qui sera choisi, à l’issue de ce processus, pour prétendre à l’investiture démocrate à l’élection présidentielle du 3 novembre portera en effet une lourde responsabilité : barrer la route à un deuxième mandat de Donald Trump


Cette responsabilité ne s’arrête pas aux frontières des Etats-Unis. A elle seule, la semaine écoulée a résumé les risques que feraient peser sur le reste du monde quatre années supplémentaires de trumpisme à la Maison Blanche. L’échec plus que probable de la procédure de destitution du président au Sénat a montré la force de l’emprise de M. Trump sur le Parti républicain, alors que la procédure a révélé jusqu’où le président est prêt à aller – monnayer l’aide des Etats-Unis à un pays étranger, l’Ukraine, contre l’ouverture d’une enquête sur son adversaire politique – pour se maintenir au pouvoir.

La présentation, le 28 janvier, de la « vision » du gendre de M. Trump, Jared Kushner, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, a fourni un autre exemple de la nocivité de la politique extérieure de cette administration : ce plan, élaboré en parfaite harmonie avec le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, bafoue toutes les règles du droit international.

Qui peut donc battre Donald Trump en novembre ? La question pose un véritable dilemme au Parti démocrate, qui va devoir choisir entre raison et idéal. Car l’évolution de la ligne politique des militants démocrates n’est pas nécessairement en phase avec celle de l’électorat américain dans son ensemble. Contrecoup de l’échec d’Hillary Clinton à la présidentielle de 2016, le parti a glissé à gauche depuis trois ans.

La suite ici  :Présidentielle américaine : le Parti démocrate à l’heure du choix

5.02.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.