Primaire démocrate : Elizabeth Warren met la barre à gauche toute







En tête dans les sondages, la candidate a détaillé le financement de son vaste plan santé : elle se dit prête à instaurer un impôt sur la fortune dont le taux marginal atteindrait 6% pour les plus riches.




Pressée par ses rivaux de détailler le financement de l’ambitieux plan de couverture maladie qu’elle promeut, mais qu’ils jugent irréaliste, la candidate à la primaire démocrate Elizabeth Warren s’est exécutée vendredi dans un document de 20 pages. Et son projet est si audacieux que le New York Times parle d’un « tournant » dans la campagne. Sans attendre, l’équipe de Joe Biden, le principal rival de Warren, dénonce son jusqu’au-boutisme.

Le système de couverture maladie actuel, complexe, est fondé sur l’assurance privée. Il génère de nombreuses inégalités. A la différence de ses concurrents plus centristes, Elizabeth Warren propose de le remplacer par un système public, à même de proposer à tous des soins gratuits. Le coût de ce « Medicare for All » serait très important : 20.500 milliards de dollars sur dix ans. Pour le financer, la candidate – pourtant une ancienne républicaine – propose de franches augmentations d’impôts sur les entreprises et sur les Américains les plus riches. Y compris un impôt sur le capital, dont la tranche supérieure (au delà de 1 milliard de dollars de fortune) serait de 6% : deux fois plus que le taux qu’elle évoquait jusque là. A titre de comparaison, le taux le plus élevé de feu l’ISF était en France de 1,5%.

La suite ici  : Primaire démocrate : Elizabeth Warren met la barre à gauche toute

4.11.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.