Quatre trajectoires de collision pour l’économie mondiale 








La bonne nouvelle, c’est que dans les quatre scénarios mentionnés, les deux camps se parlent encore, ou sont disposés à accepter le dialogue à certaines conditions permettant de garder la face. La mauvaise, c’est que les protagonistes de toutes ces confrontations sont encore très loin d’une quelconque forme d’accord. Pire encore, des égos démesurés interviennent, dont certains sont susceptibles de préférer la collision à la défaite. 




Dans le défi classique du face à face entre automobiles, deux conducteurs foncent directement l’un vers l’autre. Le premier à faire un écart finit perdant. Si aucun des deux ne donne un coup de volant, les protagonistes risquent la mort. Plusieurs scénarios de ce type ont été étudiés par le passé afin d’évaluer les risques soulevés par les rivalités entre grandes puissances. Lors de la crise des missiles de Cuba, les dirigeants soviétiques et américains ont ainsi été confrontés à un choix entre perdre la face et risquer une collision désastreuse. La question est toujours de savoir si un compromis peut être trouvé, qui permettrait aux deux camps de préserver leur vie et leur crédibilité.

Plusieurs confrontations géoéconomiques de ce type se jouent actuellement. Dans chacun des cas, l’impossibilité de trouver un compromis conduirait à une collision, probablement suivie d’une récession et d’une crise financière au niveau mondial. La première et la plus importante de ces oppose les États-Unis et la Chine en matière commerciale et technologique. La deuxième réside dans une croissante entre les États-Unis et l’Iran. En Europe s’observe une escalade de la entre le Premier ministre Boris Johnson et l’Union européenne autour du Brexit. Enfin, l’ pourrait bien entrer en collision avec le Fonds monétaire international après la probable victoire du péroniste Alberto Fernández lors de l’élection présidentielle du mois prochain.

La suite ici : Quatre trajectoires de collision pour l’économie mondiale | by Nouriel Roubini

30.09.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.