Quel est le bilan du pacte migratoire UE-Turquie au bout d’un an?


pacte migratoire

Les arrivées de migrants ont drastiquement baissé, mais la crise diplomatique entre Ankara et plusieurs capitales européennes laisse planer le risque d’une remise en question de cet accord.


Le 18 mars 2016, la Turquie signait un pacte migratoire avec les vingt-huit pays de l’Union européenne pour faire cesser l’arrivée quotidienne de milliers de migrants par bateau sur des îles grecques de la mer Égée. Cet accord controversé, signé après des mois d’atermoiements, prévoit le renvoi systématique de tous les migrants vers la Turquie, y compris les demandeurs d’asile, en contrepartie d’un soutien financier de la part de l’UE.

Un an après la signature, les arrivées de migrants ont drastiquement baissé en Grèce. Face à cet apparent bilan positif, des organisations non gouvernementales (ONG) accusent l’Europe de s’accommoder de cette situation « en lançant aux migrants le message de ne pas venir », sans s’acquitter « de sa responsabilité de protéger les gens ». Pis, la crise diplomatique entre la Turquie et plusieurs capitales européennes laisse planer le risque d’une remise en question de cet accord.
La suite ici : Quel est le bilan du pacte migratoire UE-Turquie au bout d’un an ?

21.03.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.