Quel est vraiment le programme du Vlaams Belang ?






Près de 18% des électeurs flamands ont voté pour le Vlaams Belang dimanche. Avec une stratégie basée sur les réseaux sociaux et l’infiltration dans les écoles, le parti de Tom Van Grieken s’est réinventé avec, notamment, un programme plus à gauche qu’attendu. Vraiment ? Décryptage en compagnie du politologue Dave Sinardet.



A gauche, le Belang ? En effet, le Belang a dévié vers la gauche, surtout au niveau socio-économique, en proposant le retour de l’âge de la pension à 65 ans et en l’augmentant à 1500 euros minimum. Le tout en fixant à 40 ans la carrière complète au lieu de 45 ans.

Mobilité ? Dans ce domaine, le parti flamand souhaite instaurer une vignette pour les conducteurs étrangers afin qu’ils participent financièrement à l’entretien des infrastructures routières. Le parti veut aussi supprimer les zones à faibles émissions (LEZ, comme à Bruxelles ou Anvers). Enfin, le Belang souhaite exempter les chauffeurs routiers flamands du payement de la taxe kilométrique actuellement en vigueur.

Chômage ? Le parti d’extrême droite désire limiter les allocations de chômage à maximum 2 ans sans exception. Les allocations sociales doivent aussi être relevées au niveau du seuil de pauvreté.

Sécurité sociale ? La formation veut stopper les transferts « des milliards » d’euros de la Flandre vers la Wallonie, ce qui signifie la fin de la sécurité sociale.

La suite ici  : Quel est vraiment le programme du Vlaams Belang ?

30.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.