Raphaël Glucksmann : sortons de l’individualisme


individualisme

 

 

Dans son dernier ouvrage, l’essayiste dresse une critique du repli égoïste contemporain et esquisse un nouveau contrat social. Son point de départ est aussi un retour aux sources. Comme Pierre Leroux en son temps, comme Saint-Simon (le comte), comme Fourier, Glucksmann se fonde d’abord sur la critique de l’individualisme.

 

 


L’Homo economicus des libéraux est un modèle néfaste, l’homme est un animal social, il veut être libre mais sa liberté suppose une solidarité avec ses semblables. Sur une base dogmatique, la domination des libéraux depuis les années 80 a produit un monde solitaire, désaffilié, égoïste avant tout, pour le plus grand bénéfice des puissants de l’économie. Comme le capitalisme du début du XIXe siècle, celui du début du XXIe atomise la société, crée d’insoutenables inégalités, jette l’individu isolé dans une jungle hostile qui oblige à une guerre de tous contre tous. Rappel précieux : la protestation élémentaire contre l’injustice d’une société de compétiteurs enfermés dans la solitude fonde autant le socialisme d’hier que celui de demain.

Protestation qui touche de plein fouet le «nouveau monde» macronien. On a cru un instant que l’équipée d’En marche, sortant du giron socialiste, en livrerait une forme plus centriste et plus moderne. Erreur : c’est une plate mouture du même libéralisme qui sévit depuis bientôt quarante ans sur la planète. La rhétorique des «premiers de cordée», la longue litanie des admonestations aux pauvres, en démontre la continuité. Cette ode à l’individualisme, comme partout ailleurs, oriente le peuple vers le mirage identitaire. Couple infernal qui domine depuis plus d’une décennie la vie politique. Glucksmann condamne l’un et l’autre et plaide pour la solidarité des citoyens. Il se distingue ainsi sans ambages des dérives de la gauche identitaire, qui croit trouver le salut dans l’exaltation des revendications essentialistes des minorités.

La suite ici :https://www.liberation.fr/debats/2018/10/09/raphael-glucksmann-sortons-de-l-individualisme_1684256

12.10.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.