Rapprochement Israël-Émirats arabes unis, mais est-ce vraiment la paix ?




Un premier vol direct entre Tel Aviv et Abu Dhabi a eu lieu hier, prélude à la normalisation des relations entre les deux pays. Une nouvelle donne géopolitique dans la région, mais pas pour autant plus de chances à la paix.



Tel Aviv – Abou Dhabi direct, en survolant de surcroit l’Arabie saoudite : le vol de la compagnie israélienne El Al, hier, a écrit une page d’histoire. Il ne s’agit pas encore d’une ligne régulière, mais d’un vol spécial, avec à son bord des délégations israélienne et américaine à l’invitation des Émirats arabes unis. 

L’objet de la rencontre : la normalisation des relations entre l’État hébreu et un pays arabe certes éloigné de ce qu’on appelait autrefois la « ligne de front », mais tout de même une puissance économique et politique de poids dans la région. L’annonce de ce rapprochement le mois dernier avait été un coup de théâtre, même si les contacts discrets étaient fréquents entre Israël et les monarchies du Golfe.

Mais il y a plusieurs manières de « lire » cet accord, qui marque assurément un changement de paradigme régional, mais pas pour autant un progrès pour la paix au Moyen Orient.

La suite ici  : Rapprochement Israël-Émirats arabes unis, mais est-ce vraiment la paix ?

2.09.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.