Réseaux sociaux : votre vie privée dépend autant de vos amis que de vous


vie privée

 

 

La préservation de votre vie privée dépend autant de vos amis que de vous. Même si vous êtes absent des réseaux sociaux, le comportement de votre entourage peut permettre de vous « profiler » presque aussi bien que si vous donniez directement vos données personnelles, souligne une étude américaine.

 

 


La vie privée sur les réseaux sociaux, c’est comme le tabagisme passif. Ça dépend des gens qui vous entourent. L’image est employée dans un article sur le site de l’université du Vermont (États-Unis), qui relaie l’étude de trois de ses chercheurs publiée le 21 janvierdans le revue Nature Human Behavior.

Les auteurs se sont intéressés au cas de Twitter, pour en tirer des enseignements dont la logique est, selon eux, valable pour l’ensemble des réseaux. Ainsi, quelles que soient les précautions que vous preniez pour protéger votre vie privée, disent-ils, ces efforts sont totalement inutiles si vos amis ne font pas de même. Encore plus déprimant : même si vous n’êtes présent sur aucun réseau social, le recoupement des données collectées auprès de vos proches permet de vous« profiler » presque aussi bien qu’avec vos propres données.

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont recueilli plus de 30 millions de tweets postés par 13 905 utilisateurs. À partir de ces données, ils ont mis en évidence que l’on pouvait prédire par des méthodes prédictives de machine learning quel serait le contenu des derniers tweets d’une personne à partir des informations contenues dans les messages postés par 8 ou 9 de ses contacts, avec le même degré de précision que si l’on se fondait directement sur les tweets de la personne ciblée.

La suite ici : Réseaux sociaux : votre vie privée dépend autant de vos amis que de vous

25.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.