Riccardo Petrella: « On est dans un apartheid mondial »



La COP21 sera un échec politique réel car aucun accord mondial ne sera adopté. Il n’y a aucune capacité effective d’application, puis chaque Etat est autorisé à exprimer des engagements nationaux, ce qui fait qu’on arrivera à s’entendre sur une augmentation de 3 à 4 degrés de la température moyenne de l’atmosphère. Tout cela pour dire qu’on reste dans une logique souverainiste, celle de la nation, où chacun négocie pour défendre les mécanismes de sa propre sécurité nationale, sans se soucier du reste. Personne ne viendra remettre en cause son usage du charbon, celui de son pétrole pour garantir la sécurité environnementale à l’échelon mondial. La nation reste un camouflage terrible.

La suite ici : Riccardo Petrella : «On est dans un apartheid mondial» | Alter Echos – L’actualité sociale, avec le décodeur

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.