« Robots tueurs » : un rapport dénonce une dangereuse « course à l’armement »



 





 

Le développement d’armes létales autonomes est une grave menace d’ordre éthique et sécuritaire, et pour la stabilité et la paix mondiale, alerte une ONG néerlandaise dans un rapport. Or, 7 Etats en particulier se livrent à un début de nouvelle « course à l’armement », dont la France, souligne le rapport, qui appelle à la désescalade.




 

« Celui qui deviendra le leader [en intelligence artificielle (IA)] deviendra le maître du monde. » La déclaration de Vladimir Poutine, assez peu connu pour ses velléités pacifistes, avait fait sensation en septembre 2017. La prophétie du président russe est reprise en introduction d’un rapport de l’ONG pacifiste néerlandaise PAX, publié le 8 mai et qui s’alarme du danger croissant représenté par le développement des systèmes d’armes létales autonomes (SALA).

Autrement appelés « robots tueurs », ces SALA sont définis comme l’ensemble des armes capables de repérer et d’attaquer une cible individuelle sans aucune intervention humaine, qu’il s’agisse d’un drone, d’une mitraillette, d’un tank ou d’un navire de guerre. Bien que n’étant pas encore une réalité de terrain, ces robots de guerre bénéficient des progrès de l’intelligence artificielle pour se développer à grande vitesse. De nombreux acteurs du secteur voient leur arrivée potentielle imminente comme une « troisième révolution militaire», après celle de l’invention de la poudre à canon puis celle des armes nucléaires.

La suite ici : « Robots tueurs » : un rapport dénonce une dangereuse « course à l’armement »

16.05.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.