Salam: géopolitique de l’islamophobie



La vision dominante qui prévaut dans notre société au sujet de l’islam et de l’espace géoculturel musulman remonte aux croisades et au discours orientaliste qui en découle. L’islamophobie occidentale n’a donc pas attendu le fondamentalisme islamique contemporain pour exister. Elle existe depuis longtemps et elle lui survivra sans doute.

Dans le sens commun, elle tient cependant pour beaucoup au mantra de la guerre contre le terrorisme popularisée par l’administration néoconservatrice Bush, Rumsfeld, Cheney et Wolfowitz. Un discours qui s’arcboute à la stratégie impériale et expansionniste du Pentagone mieux connue sous le nom de Project for a New American Century (Projet pour le Nouveau Siècle Américain).

Aujourd’hui, cette stratégie vise notamment à ceinturer le vaste monde musulman sur le plan militaire en vue notamment de barrer la route à l’ascension de pôles concurrents désormais incarnés par les États du BRICS (Russie, Chine, Inde, Brésil, Afrique du Sud, Iran) qui entament la mainmise sur la région des États de l’OTAN.

La suite ici : Salam: Géopolitique de l’islamophobie | Mouloud Idir

Ana

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.