« La Servante écarlate », ce « 1984 » féministe qui resurgit contre Trump


Servante écarlate

« Née en 1939, je savais que les ordres établis pouvaient disparaître du jour au lendemain. Le changement pouvait également être aussi rapide que l’éclair. On ne pouvait pas dire ‘Cela ne peut pas arriver ici’: tout pouvait arriver n’importe où, compte tenu des circonstances. »


Sorti en 1985, adapté en série, le roman de Margaret Atwood, dans lequel les femmes sont contraintes d’être mères porteuses, connaît une explosion des ventes dans l’Amérique de Trump.

La tendance est à la longue robe rouge et au bonnet blanc – mais plutôt pour les contestataires que pour les fashion victims. Lundi 20 mars, le Sénat du Texas se réunissait pour débattre de plusieurs projets de loi anti-avortement. Un petit groupe de femmes prenait place sur le banc réservé au public. Leur désapprobation se manifestait à travers leurs costumes faisant référence à «la Servante écarlate», roman de science-fiction féministe de Margaret Atwood devenu un classique – qui revient en force plus de trente ans après sa sortie.
La suite ici : « La Servante écarlate », ce « 1984 » féministe qui resurgit contre Trump – Bibliobs – L’Obs

27.04.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.