« Shutdown » : Trump inflexible sur le mur, impasse à Washington


impasse

 

A ce stade, pas l’ombre d’un compromis à l’horizon. La fin du shutdown, qui paralyse 25 % des administrations fédérales de la première puissance mondiale depuis le 22 décembre, n’est pas en vue.  Donald Trump continue à défendre bec et ongles le bien-fondé de sa promesse emblématique de campagne. « La roue, le mur : il y a des choses qui ne vieillissent jamais », 

 

 


Au 12e jour du shutdown, les discussions ont de nouveau été stériles : Donald Trump s’est montré inflexible, mercredi 2 janvier, sur le mur qu’il veut édifier à la frontière avec le Mexique, ses adversaires démocrates ont réaffirmé leur refus catégorique de le financer. « Cela pourrait durer longtemps », a lancé le président américain en évoquant le shutdown, ou paralysie partielle de l’administration fédérale. Il a convié les responsables des deux bords à une nouvelle rencontre vendredi.

Donald Trump réclame plus de cinq milliards de dollars pour édifier son mur afin de lutter contre l’immigration clandestine. Ses adversaires politiques s’y opposent, jugeant que le « magnifique mur », vanté par le magnat de l’immobilier, n’est, en aucun cas, une réponse adaptée au débat complexe sur l’immigration. Concrètement, les démocrates présenteront jeudi à la Chambre des représentants un texte que l’équipe Trump a par avance rejeté.

Nancy Pelosi, prochaine speaker démocrate, a proposé de scinder le problème en deux : adopter les budgets de la plupart des administrations jusqu’au 30 septembre tout en ne finançant que jusqu’au 8 février le budget sensible du département de la sécurité intérieure.

La suite ici : « Shutdown » : Trump inflexible sur le mur, impasse à Washington

4.01.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.