Souriez, vous être filmés








De quelle société les GAFA sont-ils porteurs si l’on n’y prend garde ? Facebook en a fourni un avant-goût en utilisant hors de tout contrôle les données personnelles de ses utilisateurs, ouvrant en grand un débat sur leur propriété, comme s’il s’agissait d’ailleurs d’une marchandise. Disposant d’une puissance financière inégalée, ils partagent chacun à leur manière une vision de la société de demain au sein de laquelle ils se voient appelés à jouer un rôle central en s’appuyant sur le développement et l’accaparement des nouvelles technologies.




Sidewalk Labs, une filiale de Google, fournit un exemple accompli de leur dérive avec son projet d’aménagement d’une vaste zone de Toronto, avançant l’ambition « d’établir de nouveaux standards pour une planète plus saine ». Mais la publication de ses grandes lignes a soulevé un tollé chez les élus et dans la population. Présenté comme un rêve, il a été ressenti comme un cauchemar. Non pas en raison de ses aspects futuristes et de ses nobles intentions écologiques, mais parce qu’il offre la vision « d’une ville gouvernée par le marché, où la technologie régule tout », comme l’a dénoncé le collectif d’opposants #BlockSidewalk.

Somme toute, la réalisation de ce projet reviendrait à créer une zone économique spéciale dont la gouvernance serait privatisée, les autorités municipales chargées de gérer les services – de transport, d’urbanisme, de voirie, etc – écartées de leurs responsabilités au profit d’organes de gouvernance ad hoc crées par Sidewalk Labs. Ceux-ci s’appuieraient sur l’enregistrement massif de données par des capteurs implantés sur la voie publique et sur l’analyse des usages par des systèmes d’intelligence artificielle. Dans le projet, cela va jusqu’à l’occupation des bancs publics… Le tout représente le fantasme d’une cité idéale reposant sur la dictature des algorithmes.

La suite icihttps://décodages.com/2019/11/03/souriez-vous-etre-filmes/#more-107538

12.11.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.