Squat Story



Ils sont de plus en plus nombreux à squatter les bâtiments abandonnés pour en faire des lieux de création et d’expression. En plein cœur de Paris ou en périphérie, ils donnent une seconde vie à ces endroits. De la soirée à thème aux vernissages d’expos, en passant par l’organisation de déjeuners de quartiers, ils changent l’idée que l’on peut se faire des squats. Démarche militante ou simple envie d’embêter les voisins, ces nouveaux ateliers d’artistes ont le vent en poupe. Au point de passer de l’illégalité à la légalité.

La suite ici : Squat Story | Society Magazine

Ana

Mots clés :

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.