Tafta : l’Europe va-t-elle reprendre les négociations avec Trump ?





Les ministres du Commerce des pays membres de l’UE sont sur le point de valider un mandat qui autoriserait la Commission européenne à négocier un accord transatlantique visant à réduire les droits de douane sur les biens industriels, notamment automobiles, et à « harmoniser » des normes et réglementations . La commission du commerce international du Parlement européen a quant à elle voté une résolution en ce sens le 19 février.



Aucun État membre ne semble opposé à l’idée de rouvrir des négociations commerciales avec Washington. Pourtant, plusieurs chefs d’État et de gouvernement, dont Emmanuel Macron, avaient exclu toute possibilité de négocier et signer des accords de commerce avec des États se plaçant en marge de l’Accord de Paris sur le climat. Ce qui est le cas des États-Unis, qui ont décidé de s’en retirer. Les États membres de l’UE et la Commission vont-ils à nouveau sacrifier le climat sur l’autel du commerce international

Soucieux d’éviter une guerre commerciale transatlantique, la Commission européenne et les États-membres multiplient les gestes pour tenter d’amadouer Donald Trump. Celui-ci laisse entendre qu’il pourrait relever les tarifs douaniers sur les automobiles européennes, notamment les grosses berlines allemandes. Lors de son déplacement à Washington en juillet 2018, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, s’était engagé, en plus de rouvrir ces négociations sectorielles, à accroître les importations de soja américain (+ 112% entre juillet et décembre 2018) et celles de gaz naturel liquéfié – notamment issu des gaz de schiste exploité aux États-Unis.

La suite ici : Tafta : l’Europe va-t-elle reprendre les négociations avec Trump ?

28.02.19

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.