TAFTA n’est pas un traité du 21e siècle


pas un traité

Thomas Porcher, économiste français : « Prôner le libre-échange entre pays développés et pays pauvres s’est tout simplement empêcher les pays pauvres de se développer. »

Je suis contre le TAFTA parce que ce traité ne répond en rien aux problèmes économiques de la France, de l’Europe voire même du monde. Aujourd’hui, à quels problèmes font face nos économies ? Un chômage massif, on a trois millions de chômeurs en France et vingt quatre millions en Europe, des inégalités sociales et de revenus qui augmentent fortement et un problème de réchauffement climatique. Or TAFTA ne répond en rien à ces problèmes, et même au contraire, il risque de les amplifier. Ça risque d’accroitre les inégalités parce que certaines régions et professions en profiteront plus que d’autres. Concernant le chômage, rien n’indique que ça permettra de créer des emplois et même à l’inverse, ça pourrait entraîner des délocalisations qui verraient certaines régions perdre des emplois. Enfin, concernant la question du réchauffement climatique, elle ne semble pas être à l’ordre des négociations qui rappelons-le, ont pour but d’amplifier les échanges à plus de 10000 km ce qui est à l’opposé d’une politique sobre en émissions de CO2. Donc, pour moi, TAFTA est un traité du début des années 1990 quand nos politiques croyaient à la « mondialisation heureuse » mais pas un traité du XXIe siècle, parce qu’il ne répond en rien aux problèmes actuels.

La suite ici : Thomas Porcher : « TAFTA n’est pas un traité du 21ème siècle » | Bondy Blog

15 06 16

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.