Les réseaux sociaux, cheval de Troie du Vlaams Belang

En 2014, aux élections fédérales, le Vlaams Belang avait obtenu 5,9% des voix, voyant son électorat déménager à la N-VA. Beaucoup d’observateurs décrivaient alors l’extrême droite flamande comme un parti mourant. Cinq ans plus tard, le 26 mai 2019, le même parti a séduit près de 19% des électeurs flamands. Un retour en force qui a créé […]

21 05 20 mini-punaise istacec