L’heure est venue de refaire un point sur l’écriture inclusive

    Éliane Viennot explique que l’on ne féminise pas des termes masculins. Les mots sont faits de radicaux (un noyau originel), auquel on ajoute de quoi faire un masculin ou un féminin. On ne part donc pas de mots masculins que l’on torturerait pour en faire des féminins, mais de radicaux.      Je […]

31 12 18 mini-punaise istacec

« Ce sont les gens qui font la langue, pas les dictionnaires »

On ne cesse de parler du français comme « la langue de Molière » mais relisons Molière : son français n’a plus grand chose à voir avec le nôtre ! Il est essentiel de désacraliser la langue, pas complètement bien sûr, mais assez pour donner aux gens la liberté de s’en emparer. C’est très important politiquement qu’ils comprennent […]

1 01 18 mini-punaise istacec

L’écriture inclusive


Les épicènes, une utilisation judicieuse des pronoms, une reformulation pour respecter les deux genres, voilà des pistes intéressantes à suivre. La France est déchirée par le débat sur l’écriture inclusive. Au Québec, on a l’impression de revoir un vieux film avec Jean Gabin. En effet, le Québec et le Canada français ont souvent été à […]

5 11 17 mini-punaise Ana

« Seul·es les partisan·es de la domination masculine devraient s’étouffer devant l’écriture inclusive! »

Cette bataille-là – fort longue et rude, pour 20 à 30 mots ! – est aujourd’hui en passe d’être gagnée : non seulement parce que des féministes et des linguistes l’ont menée, mais parce que… c’est la langue française qui l’exige ! « Madame le maire » n’est rien d’autre qu’un solécisme, c’est-à-dire à dire une construction […]

3 09 17 mini-punaise Ana