Les vraies failles du populisme

Selon Pierre Rosanvallon, même si la société ne se résume pas à une élite corrompue à laquelle s’opposerait le peuple, il faut penser la représentation au-delà du suffrage. Prendre au sérieux le populisme ; ne pas se contenter de la dénonciation, de l’indignation, mais répondre sur le fond : c’est l’entreprise de Pierre Rosanvallon, qui fonde sur son […]

29 02 20 mini-punaise istacec

Vers une globalisation des populismes ?

L’internationale populiste est-elle en passe de remplacer la démocratie libérale occidentale ? Loin de déjouer ce scénario, deux politologues, l’Américain Cas Mudde, professeur à l’université de Géorgie (Etats-Unis), et le Chilien Cristóbal Rovira-Kaltwasser, professeur à l’université Diego-Portales (Chili), tentent de trouver un dénominateur commun à tous les populismes, concept fourre-tout et utilisé pour englober des forces politiques […]

5 02 19 mini-punaise istacec

Anathème. Le nazisme, un facteur d’intégration

    C’est pourquoi il me semble nécessaire de mettre en lumière la modernité de l’extrême droite et sa forte implication dans la promotion de valeurs contemporaines, comme la lutte contre les discriminations et l’inclusion sociale.     Bien des rumeurs négatives courent, ces derniers temps, au sujet des nazis, néos ou pas, et des […]

13 11 18 mini-punaise istacec

Pourquoi l’échec de la gauche?, par Dani Rodrik

Jusqu’à la fin des années 1960, les pauvres votaient essentiellement pour la gauche et les riches pour la droite. Depuis, les partis de gauche ont de plus en plus attirés à eux l’élite intellectuelle que Piketty qualifie de « gauche brahmane » [caste des lettrés en Inde] pour la distinguer des milieux d’affaires dont les membres continuent […]

12 04 18 mini-punaise istacec

« Il y a une ‘arrogance systémique’ de l’élite »

« S’il y a un invariant de la pensée politique, c’est bien le mépris pour le peuple. Deux éléments la constituent: la peur du peuple, dès qu’il est organisé et en acte; et ce que j’appelle une ‘arrogance systémique’ de l’élite qui, parce qu’elle est sortie vainqueur d’un jeu de concurrence très violent, est habitée par […]

21 11 16 mini-punaise Ana

« La crise est un appel à la réflexion collective et au progrès »

De la crise migratoire au changement climatique en passant par la lutte contre les inégalités et les discriminations, nombreux sont les fronts sur lesquels l’enlisement nous guette. Pour avancer, le sociologue allemand renouvelle l’idée du progrès : agir collectivement, sur la base d’une véritable démocratie. En ces temps pessimistes et de remise en cause des idéologies passées, […]

29 10 16 mini-punaise istacec

R.I.P. les faits

On dit souvent que le clivage gauche/droite a été remplacé par l’opposition europhiles/souverainistes. Peut-être serait-il plus judicieux de dire qu’il a été remplacé par le clivage factophiles/factosceptiques. Les bobos ne prennent pas le métro, voient les trains de banlieue en photo, n’ont jamais mis les pieds dans une exploitation agricole en difficulté mais adorent aller […]

18 10 16 mini-punaise Arnaud

Loïc Blondiaux: « Pourquoi le peuple serait-il plus déraisonnable que les élites? »

« On a vu resurgir la vision disqualifiante d’un peuple mû par ses émotions négatives, incapable de se hisser à la hauteur des enjeux véritables. » Suite aux résultats des référendums sur le Brexit et l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, certains remettent en cause cet instrument de démocratie. Loïc Blondiaux, politiste, insiste sur la légitimité du référendum, et sur l’importance […]

15 07 16 mini-punaise istacec

L’élite et le peuple, ou la fausse analyse du Brexit

La fausse analyse du Brexit : « Ce n’est pas l’opposition du peuple et de l’élite, mais le conflit entre deux peuples : celui d’hier et celui de demain. » L’intégralité de l’article ici : L’élite et le peuple, ou la fausse analyse du Brexit – GenerationLibre 30 06 16

30 06 16 mini-punaise Ana

La démocratie n’est qu’une démarche idiote

Si la démocratie est la capacité de faire accepter à la minorité l’avis de la majorité, en ouvrant la possibilité d’une alternance, alors le plus grand ennemi de la démocratie ne sont pas les partis populistes, mais la tranquille certitude de la bourgeoisie d’imposer toujours et partout son bon droit au menu peuple, fut-ce au […]

30 06 16 mini-punaise Ana

Les Européens votent mal


Il faut espérer que ces réactions « versaillaises » millésime 1871 se calment bientôt tant leur outrance, anti-démocratique  et à tout prendre anti-européenne, apparaitra évidente au fil des jours. Et que l’on commence à avoir des réactions plus « bismarckiennes », au sens de réactions en terme des politiques publiques qui prennent (enfin) en compte l’existence de cette majorité […]

30 06 16 mini-punaise Ana