Messages, blocages et démission: après Charlottesville, la Silicon Valley réagit


Le sujet est potentiellement délicat pour les géants du Web. Ces entreprises sont souvent pointées du doigt pour ne pas supprimer certains contenus ouvertement racistes, néonazis ou suprémacistes blancs. Par manquement de leur système de modération, mais aussi parce que certains discours ne sont pas interdits par les règles d’utilisation de ces plates-formes, ni par […]

17 08 17 mini-punaise Ana