«La reconnaissance juridique du féminicide est un enjeu crucial»

En l’état actuel du droit belge et du droit français, tuer une femme en raison de son sexe est seulement une circonstance aggravante dans le cadre d’infractions spécifiquement identifiées par le Code pénal. Ce n’est pas suffisant. Commettre un féminicide – né de la contraction de « féminin » et « homicide » – (parfois appelé aussi « fémicide »), c’est […]

8 09 19 mini-punaise istacec