Gilets jaunes, la revanche de « la France moche » et des « gens qui ne sont rien »

“Peste brune” ou “mouvement social”, les qualificatifs pour nommer la colère des “Gilets Jaunes” ont été nombreux et, souvent, contradictoires. Selon l’adage bien connu que l’on accorde à Nicolas Boileau, ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement. Un an après, que reste-t-il de la “France des ronds-points”?  Pied de nez à une partie de la […]

17 11 19 mini-punaise istacec