Le scepticisme français : pourquoi c’était PAS mieux avant !

Depuis 1 an se succèdent les parutions anxiogènes. Nos intellectuels ne nous apprennent plus l’espoir, ils nous enseignent la peur. Crise des temps ou maladie récurrente d’une corporation qui se doit d’être sceptique pour être considérée ? Les 2, mon général. «Soumission ; Que reste-t-il de l’Occident ? » ; « Le Suicide français » ; « La France qui tombe » ; « L’identité malheureuse ; […]

10 06 15 mini-punaise Ana