Uberland : l’ubérisation est-elle encore l’avenir du travail ?

  Uber, derrière sa neutralité de façade, a surtout profité d’un Far West réglementaire pour s’imposer. Partout où elle s’est imposée, la firme a profondément déstabilisé la société (autour de la question du statut des chauffeurs), tout en offrant des avantages populaires (ouvrant de nouvelles dessertes et des prix bas notamment). Toute la question reste […]

26 12 18 mini-punaise istacec

Macron et les « gilets jaunes », le miroir de la désintermédiation

    La « désintermédiation » est un sujet central depuis les années 1980, notamment à la faveur de la généralisation d’Internet. Les marchés financiers d’abord, puis le commerce, les médias et tous les secteurs d’activité ont subi, voulu, anticipé, voire provoqué cette désintermédiation. Internet devenant, du même coup, le sésame permettant une rencontre directe entre demande et […]

29 11 18 mini-punaise istacec

Transports autonomes: le double risque de l’explosion du transport et du développement des inégalités

L’automatisation menace plus les Afro-Américains que les autres notamment parce qu’ils sont principalement employés dans des professions peu qualifiées vulnérables aux innovations technologiques. Et si le développement des transports autonomes favorisait l’emploi ? C’est la thèse que défend une étude menée par Uber – qui est loin d’être un acteur neutre sur cette question puisque la […]

19 02 18 mini-punaise Ana

Qui construit le futur? Google!

« Google a utilisé d’une manière très créative les ressources publiques – notamment le temps et l’expertise des professeurs – pour construire un nouveau marché à moindre coût. » Les grandes entreprises de technologies, comme les Gafam, financent les projets les plus transformateurs et ce alors que les financements publics ne cessent de décliner. Ce sont d’ailleurs […]

8 06 17 mini-punaise Ana

Macron face à l’ubérisation et la précarisation du travail

La flexicurité est coûteuse. A laisser proliférer les formes dépréciées de travail, le risque est de voir l’assiette fiscale se réduire. A ne pas fixer de règles aux plateformes, le risque est de ne pas pouvoir les taxer… et de voir la mauvaise entreprise chasser la bonne. Bref, qu’on le veuille ou non l’ubérisation devra […]

13 05 17 mini-punaise istacec

Amazon 451: comment Amazon met le feu à la civilisation du livre

Oui, comme dans « Fahrenheit 451 », Amazon brûle le livre, en s’attaquant au marché du livre, en « ubérisant » l’ensemble des professions de l’édition et de la librairie. Dans « Farenheit 451 », Ray Bradbury imaginait un futur dans lequel on jetterait les livres au feu. Amazon est-il en train de réaliser son cauchemar ? Par Paul Vacca. On […]

21 04 17 mini-punaise istacec

Qu’est-ce qu’un vrai « boulot de merde »?

En prenant le parti de l’enquête sociale plutôt que celui de l’exégèse universitaire, et en reproduisant longuement les témoignages de ceux qui en font les frais, mais aussi de ceux qui en profitent, ils remarquent que « le marché du travail est structuré par cette tendance lourde au délabrement des métiers à forte valeur sociale ». Si […]

11 11 16 mini-punaise istacec

« Payer pour travailler », c’est déjà une réalité

Dans son livre « Va-t-on payer pour travailler? », la journaliste Valérie Segond enquête sur des dérives du travail low cost et de la flexibilité qui se généralisent. Plus le chômage est élevé, plus le droit de travailler se paie cher », résume la journaliste Valérie Segond dans son livre Va-t-on payer pour travailler? (publié le 12 octobre aux éditions Stock). Elle […]

11 10 16 mini-punaise istacec

Boulots de merde!

Avec l’explosion des inégalités, on voit en fait éclore une nouvelle classe de larbins, comme celle qui existait au XIXème siècle. On aurait pu appeler ce livre une histoire du larbinat. Ils sont cireurs de chaussures, infirmiers, distributeurs de prospectus, ou gestionnaire de patrimoine… Leur point commun: ils font des boulots de merde. Julien Brygo […]

8 10 16 mini-punaise istacec

Ubérisation, turc mécanique, économie à la demande: où va le capitalisme de plateforme?

Pour rendre compte de la spécificité de cette asymétrie, on peut parler d’organisation ou de pouvoir « algocratiques ». Uber, en effet, utilise un logiciel pour exercer un contrôle sur ses chauffeurs indépendants bien supérieur à celui qu’accomplirait un manager humain sur des salariés. Une des caractéristiques les plus manifestes du capitalisme depuis ces trente dernières années […]

29 08 16 mini-punaise istacep

De l’utopie à l’ubérisation: comment la Silicon Valley transforme le monde

Sous ce terme fourre-tout d’économie collaborative se cachent cependant des logiques qu’on a du mal à voir coexister. D’un côté, une vision totalement désintéressée, « écologico-humaniste », parfois même altermondialiste. Et de l’autre, la possibilité de capter la valeur de la participation d’une multitude d’individus sans autre contrepartie que de les mettre en relation. Pouvons-nous vraiment comparer Wikipédia […]

21 08 16 mini-punaise Ana

Comment Uber s’est fait « ubériser » en Chine

L’entreprise américaine de VTC jette l’éponge en Chine après avoir englouti beaucoup d’argent, rachetée par un concurrent chinois plus performant. A méditer en France et ailleurs. Uber a donc jeté l’éponge en Chine, après avoir perdu la bataille des VTC face à un redoutable concurrent local, soutenu par les géants chinois du numérique. C’est Travis […]

4 08 16 mini-punaise Rudy

Take Eat Easy montre les dangers de l’ubérisation du travail

Les livreurs à vélo de la « food tech », recrutés en tant qu’autoentrepreneurs, sont totalement démunis face à leurs employeurs. Le 26 juillet 2016, les livreurs à vélo de la société Take Eat Easy ont appris que cette dernière était placée en redressement judiciaire et qu’ils ne seraient pas payés pour leurs prestations du mois de […]

29 07 16 mini-punaise istacec

La « disruption », ou quand la technologie va beaucoup trop vite pour les humains

« J’ai cru et crois toujours que cette transformation numérique est aussi porteuse de quelque chose de tout à fait nouveau, de fascinant et de passionnant. Par exemple tous les Wiki – de Wikileaks à Wikipédia – et tout ce que j’appelle l’économie contributive. Mais cette transformation – parce qu’elle est un ‘pharmakon’, c’est-à-dire un poison […]

9 07 16 mini-punaise istacec

L’économie collaborative, c’est fini

Les initiatives qui se sont retrouvées étiquetées « collaboratives » ont un dénominateur commun : elles recourent toutes massivement à du travail non-salarié. Or, le salariat, ou travail subordonné, n’est pas qu’un statut et un cadre juridique : c’est également un mode d’organisation de la production et de ses rapports, en un mot le fondement du contrat […]

13 06 16 mini-punaise Ana