Tim Berners-Lee, le père du Web, appelle à réguler les grandes plates-formes


Tim Berners-Lee

« La responsabilité – et parfois le fardeau – de prendre ces décisions relève des entreprises qui ont été érigées pour maximiser les profits plus que pour maximiser le bien social. Un cadre légal ou réglementaire qui prendrait en compte les objectifs sociaux pourrait aider à atténuer ces tensions. »


Le Web est menacé. C’est avec ces mots graves que Tim Berners-Lee, considéré comme le principal inventeur du Web, intitule une lettre ouverte publiée lundi 12 mars, à l’occasion des 29 ans de son invention. L’Américain avait déjà, notamment dans sa précédente lettre publiée un an plus tôt, pointé de grands problèmes du Web, « de la désinformation et de la publicité politique douteuse à une perte de contrôle sur nos données personnelles ».

Cette fois, ce sont les grandes plates-formes que sont Facebook, Google ou Amazon parmi d’autres qu’il montre du doigt, sans pour autant les nommer. « Le Web auquel beaucoup se connectaient il y a des années n’est plus celui que les nouveaux utilisateurs trouveront aujourd’hui. Ce qui était autrefois une riche sélection de blogs et de sites Internet a été comprimé sous le lourd poids de quelques plates-formes dominantes. »

Tim Berners-Lee évoque « une poignée de plates-formes » en mesure de « contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées ».


La suite ici : Tim Berners-Lee, le père du Web, appelle à réguler les grandes plates-formes

15.03.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.