Royaume-Uni : au congrès tory, ambiance arsenic et vieilles dentelles 


tory

 

 

Les conservateurs britanniques sont rassemblés à Birmingham pour leur réunion annuelle dans une ambiance de guerre civile liée au Brexit.

 


Impossible de les rater. Ils sont juste là, à la sortie de la gare principale de Birmingham. Assis aux terrasses des cafés ou déambulant le long de la rue qui mène au centre d’exposition. Ils agitent leurs drapeaux bleu azur frappés des douze étoiles dorées à cinq broches et donnent de la voix. Ils hurlent «Bin Brexit !» («Brexit à la poubelle !») et, depuis des mois, hantent toutes les manifestations politiques pour exprimer bruyamment leur opposition à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et réclamer un second référendum. Ce dimanche, ces militants ont rappelé aux centaines de militants conservateurs sur le point d’assister à l’ouverture du congrès annuel du parti qu’une fois de plus, les débats seront dominés par le Brexit.

La Première ministre, Theresa May, en est parfaitement consciente alors qu’elle subit une ambiance de guerre civile au sein de son parti. Non contente de devoir mener des négociations difficiles avec l’UE, de supporter les critiques acerbes de l’opposition travailliste, la locataire du 10 Downing Street est malmenée par ses propres troupes, prise en tenailles entre les proeuropéens et les eurosceptiques viscéraux. Chef de troupe de ces derniers, Boris Johnson a lancé une offensive ouverte contre son autorité. Le Sunday Times, qui publiait une double interview de la Première ministre et de Boris Johnson ne s’y est pas trompé : «Boris contre May –maintenant c’est la guerre», titrait le journal dominical.

La suite ici : https://www.liberation.fr/planete/2018/09/30/royaume-uni-au-congres-tory-ambiance-arsenic-et-vieilles-dentelles-et-boris-johnson-en-embuscade_1682227

2.10.18

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.