Triste 75ème anniversaire pour des Nations Unies impuissantes




Comme son ancêtre la Société des Nations, l’ONU est contrainte à l’impuissance par la désunion du monde. Le problème n’est pas l’ONU, mais les rivalités de puissance, comme au temps de la guerre froide.


C’est un bien triste anniversaire, il faut l’avouer… Le 26 juin 1945 à San Francisco, 50 États signaient la Charte des Nations Unies, sur l’air de « plus jamais ça ». 75 ans après, l’ONU se retrouve dans la même impuissance que la Société des Nations avant elle, les guerres de Syrie, et aujourd’hui de Libye, en témoignent cruellement.

Il faut se replacer dans ce moment historique de juin 1945 : la seconde guerre mondiale n’est pas encore terminée, la guerre du Pacifique ne prendra fin que deux mois plus tard… Mais déjà, le monde pense à reconstruire, et dans un élan de coopération, Américains et Soviétiques s’entendent sur la création des Nations Unies.

Pour ne pas reproduire les faiblesses de la Société des Nations, qui n’avait pas su empêcher un nouveau conflit mondial, l’organisation qui lui succède est plus musclée. Elle est dotée d’un Conseil de sécurité, et de cinq membres permanents, les vainqueurs de la guerre, dotés d’un droit de véto.

Mais la machine se grippe très vite. Le britannique Brian Urquhart, qui a passé 40 ans à l’ONU, raconte dans ses mémoires que l’idéal et l’enthousiasme de San Francisco n’aura duré que …quelques mois. Très vite, la guerre froide naissante s’installe partout, y compris au siège des Nations Unies.

C’est ce qui se passe de nouveau aujourd’hui. Depuis près d’une décennie, les Nations Unies sont rendues inefficaces par les rivalités de puissance, hier entre les États-Unis et la Russie, aujourd’hui les États-Unis et la Chine.

La suite ici : Triste 75ème anniversaire pour des Nations Unies impuissantes

26.06.20

26.06.20

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.