Trump coincé par sa propre administration sur la question climatique


question climatique

Plusieurs scientifiques ont exprimé leur crainte que l’administration Trump ne publie pas ce rapport. Robert Kopp en est un des auteurs. Il a principalement travaillé sur l’élévation du niveau de la mer dû au changement climatique. « Je donne à l’administration le bénéfice du doute. Il semblerait idiot, d’un point de vue purement pragmatique, de ne pas publier un rapport qui a déjà été diffusé auprès d’un certain nombre de personnes. »


Même en arrêtant toutes les émissions de gaz à effet de serre, la température globale augmenterait de 0,3 degré Celsius d’ici la fin du siècle. C’est ce que révèle un rapport sur le changement climatique publié hier dans le New York Times, coécrit par une trentaine de scientifiques, universitaires et employés d’agences fédérales. « Plusieurs sources de données démontrent que les activités humaines, surtout les émissions de gaz à effet de serre, sont la cause principale des changements climatiques récemment observés », conclut le rapport. Des résultats qui contredisent le discours de plusieurs représentants de l’administration Trump et même du président, qui n’ont cessé de remettre en question, depuis janvier, l’influence humaine dans le changement climatique.

Les scientifiques ont observé les différents épisodes climatiques extrêmes des dernières années. Selon eux, il y aurait vingt fois plus de probabilité d’avoir ce genre d’épisodes au Texas. En Alaska et en Arctique, l’augmentation de la température est deux fois plus rapide que dans le reste du monde, mettant les écosystèmes en danger.
La suite ici : (5) Trump coincé par sa propre administration sur la question climatique – Libération

11.08.17

Istacec

Laissez un commentaire

You must be connecté pour laisser un commentaire.